Ateliers IOT #3 : Encore des soudures

  • posté le
  • par admin

Suite et fin des travaux de soudure.

Troisième séance : 20/04/2016

Participants : Emmanuel, Sabrina, Guillaume V, Coralie

on branche le header de 2x20 sur le Raspberry Pi en prenant soin de débrancher le Raspberry Pi au préalable. Ensuite on positionne le hat au-dessus du header, et on les soude ensemble.

iot31.png#asset:192

iot32.png#asset:193

On soude ensuite le connecteur à 2 broches qui alimentera l’écran LED en électricité puis le header 2x8 qui permettra de brancher l’écran LED en faisant attention au sens des broches.

iot33.png#asset:194

La suite concerne l’installation de la distribution sur le Raspberry puis un premier test d'exécution du code python qui permet l'affichage d'une image sur l'écran. C'est ok ! Validation donc des soudures. On branche alors le câble d’alimentation de l’écran LED au HAT, puis le câble de données, et enfin on branche électriquement le Raspberry pour mettre sous tension le tout. Afin de vérifier que toutes nos soudures sont bonnes, on a besoin de tester si on arrive à afficher quelque chose sur l’écran LED. Mais pour cela il faut programmer le Raspberry Pi pour lui dire ce qu’on veut afficher. Le Raspberry Pi étant un ordinateur (une unité centrale de très petite taille), on le branche donc via un câble HDMI à un écran, on branche aussi via USB un clavier et une souris. Le Raspberry Pi (qui tourne sur raspbian) doit être mis à jour. On télécharge ensuite les librairies qui vont nous permettre de contrôler l’affichage de l’écran LED. Dans notre cas, nous utiliserons des librairies en python.

iot34.png#asset:195

Les premiers tests sont réussis :

  • nous arrivons à afficher à l’écran les démos de la librairie
  • nous sommes capables d’afficher une image téléchargée sur le Raspberry Pi (par exemple le logo d’Esens Consulting).

iot35.png#asset:196

Actualité récente

VOIR TOUTE NOTRE ACTUALITE

RENTREE ESENS: ETUDE DE CAS

La mise en valeur des missions de nos collaborateurs est l'un de nos socles fondamental. Venez donc découvrir en cette rentrée 2017 deux nouvelles études de cas.

Lire la suite