ESENS X IoT Tech Expo Europe 2018

  • posté le
  • par ESENS

La technologie IoT a le vent en poupe, en témoigne l'IoT Tech Expo 2018, le plus grand événement IoT d'Europe qui s'est tenu à Amsterdam les 27 et 28 juin derniers et auquel nous étions présents !

Avec des applications dans tous les secteurs (la maison, le bâtiment, les transports, le commerce, l'industrie, l’agriculture, la santé, etc.), l’Internet of Things, c'est à dire l'Internet des objets connectés, est un concept de plus en plus présent dans notre quotidien en permettant l’interconnexion de dispositifs pour la récupération et la mise en valeur des données relatives à de nombreux aspects de nos vies.

Pour l'IoT Tech Expo Europe 2018, les différents acteurs du secteur IoT, des entreprises aux développeurs, en passant par les entrepreneurs, se sont donnés rendez-vous à Amsterdam.

Ils s’y retrouvent chaque année pour présenter et découvrir de nouveaux services, de nouveaux outils et 'use cases', et pour se tenir informés de toute l’actualité et des nouvelles tendances du secteur.

Ces deux journées de conférences et d’expositions sont aussi proposées comme une opportunité de networking autour des technologies IoT et des environnements connexes de l'IA et de la blockchain.

De nombreux sujets ont été abordés au cours de cette édition 2018 : des capteurs et leurs connectivités aux plateformes ou aux applications de données, en passant par l’architecture et le traitement des données grâce à l’intelligence artificielle.

Voici le retour d'Andrés, développeur full stack R&D IoT chez ESENS, sur les principaux sujets à retenir de la Tech Expo Europe 2018.


Architecture et Plateforme

L'adaptation des applications en temps réel du type “Event Driven” comme plateformes pour la récupération et la gestion des données a été un sujet abordé dès le début des conférences.

Des entreprises comme Vantiq ont présenté les avantages et les challenges que représentent ce type d’applications, notamment en combinaison avec l’Edge Computing.

L’Edge Computing consiste à donner plus d'intelligence à la base de l’architecture IoT en utilisant des 'gateways' qui interconnectent plusieurs objets. Cette approche permet la prise de décisions et le filtrage des données avant qu’elles ne partent vers le cloud pour en obtenir des informations de plus en plus pertinentes et un système plus réactif.  

Le fait d’avoir des dispositifs intelligents répartis à différents endroits nécessite de les provisionner depuis le cloud.

C'est un élément clé pour les plateformes IoT actuelles, dont Microsoft est l'exemple avec son nouveau produit 'Azure IoT Edge' qui permet de déployer et d'interconnecter des conteneurs sur des dispositifs de Edge computing.

Une tendance identifiée sur les plateformes IoT présentées est la philosophie “low-code no-code”. La création des applications et le provisionnement des dispositifs peuvent être faits avec très peu de développement en utilisant des interfaces graphiques du type Node-Red (IBM)
pour l’interconnexion des blocs fonctionnels avec une logique métier.


Connectivité

Concernant la façon dont les objets communiquent avec internet et entre eux, plusieurs technologies ont été présentées lors de l'IoT Tech Expo Europe 2018.

Même si la plupart de ces technologies sont récentes, l’utilisation de Legacy 2G et 3G continue d'être soutenue par l’offre de nouveaux services à des prix très compétitifs.

D'autres technologies, comme le Narrowband IoT qui vient faire de la concurrence à LoraWan et Sigfox, prennent de plus en plus d'importance dans les 'Low Power Wide Area Network '(LPWAN), grâce à sa basse consommation et à sa standardisation par la 3GPP.

Le smart building et un des sujets principaux dans l'environnement IoT et le Bluetooth Mesh du Bluetooth Consortium est en passe de devenir le choix par défaut pour ce type d’applications.

En revanche, si ce qu’on cherche est de connecter des dispositifs partout dans le monde, dans des endroits difficiles d'accès, quoi de mieux que le satellite ? Ce service, qui démarre à la fin de l’année, a été introduit lors de la conférence et ouvre le champ de nouveaux 'use cases' à un prix et pour un taux de consommation très intéressants.


Applications et innovations

Chaque année, de nouvelles applications de la technologie IoT sont présentées et discutées lors de l’IoT Tech Expo.

La capture et l’analyse des données pour la maintenance prédictive continuent d'être un des sujets les plus développés, et le concept de Digital twin est devenu l'un des plus populaires.

Le Digital twin est le modèle numérique d’un dispositif qui permet de simuler son comportement et ses interactions sous certaines conditions à partir du machine learning et du data analytics.

Différentes entreprises ont exposé leurs innovations en matière d'IoT :

  • Google a confirmé son intérêt pour Android Things.
  • Rolls Royce a expliqué pourquoi leurs navires autonomes sont les meilleurs sur le marché.
  • KLM a montré leurs suivi des bagages et le mapping des aéroports.
  • Alba Group a expliqué comme l’IoT s'intègre à la gestion des déchets en partant des bennes et des camions connectés jusqu'à la classification automatisée.
  • Sophie Marchand a exposé la stratégie IoT d’Orange et le projet Lab pour le développement d’applications dans plusieurs domaines comme la santé, le transport et la maison, avec notamment l’introduction de la LTE-M comme technologie de connectivité.

L’IoT et l’intelligence artificielle sont aussi de plus en plus utilisés dans la gestion et le suivi de colis, ou encore dans l’optimisation des routes de livraisons.

L’assurance et la détection de fraudes ont également été citées comme exemples de 'use-cases'.


Founding

Lors de ces deux jours de conférences, les acteurs issus de l'univers 'start-up' étaient aussi très présents.

En plus des nouvelles sociétés venues présenter leurs services, des panels, des coachs, des représentants de sociétés d'investissement et de nombreux autres acteurs de l’IT se sont aussi donné rendez-vous pour apporter leurs conseils aux entrepreneurs, proposer des stratégies et des réseaux, comme le Startup Bootcamp, ainsi que des nouvelles méthodes de levée de fonds, comme celle de l’Initial Coin Offering (ICO).

Dans le cas de ce dernier modèle, la société vend des tokens en échange de crypto-monnaies comme le Bitcoin ou l’Ether lors du démarrage du projet. Les autres sociétés qui auront acheté les tokens pourront alors les échanger pour des services.

Petit à petit, des ponts sont bâtis entre les technologies IoT, blockchain et IA, comme le reflétait l'IoT Tech Expo Europe 2018 au RAI d'Amsterdam, qui abritait également la Blockchain Tech Expo et la AI Tech Expo sous un seul et même toit...

Rendez-vous en 2019 !

Article rédigé par Andrés | Retrouvez tous nos articles sur le Blog ESENS

Vous êtes à la recherche d'un nouveau challenge ? Rejoignez l'équipe ESENS en postulant à nos offres d'emploi !

Actualité récente

VOIR TOUTE NOTRE ACTUALITE

La Soirée ESENS 2019

Comme chaque mois de janvier, ESENS débouche le champagne pour démarrer l'année en beauté et partager un bon moment tous ensemble. Venez revivre la soirée en photos !

Lire la suite